Protéger les espèces tout en découvrant la nature !
Grâce à ces produits de protection de la nature SCHWEGLER, il est possible de coloniser les "insectes utiles", tels les abeilles solitaires, les rhysses persuasives, les fourmis, les araignées et les toutes petits êtres vivants. Ce qui est merveilleux, c'est que chacun peut voir directement ses "protégés" et connaître ainsi leur cycle de vie.
Ces abris donnent la possibilité d'observer ce qui se passe dans la nature, de faire des expériences très intéressantes, que ce soit dans un jardin ou sur un balcon. Les connaissances acquises "en direct" sur les beautés de ces groupes d'animaux sont la base du respect de la nature. Ces abris ne conviennent pas seulement dans les jardins d'enfants et les écoles, ils peuvent également être d'une grande utilité dans les jardins privés.
Grâce aux caractéristiques spéciales de ces abris, il est possible d'observer les insectes sans trop les déranger. Veuillez cependant faire en sorte que les nichoirs soient bien refermés quand vous aurez terminé vos observations.
Tous les occupants des abris sont totalement pacifiques. Ces abris pour toute l'année ne doivent pas être décrochés ou nettoyés.

A propos des gîtes destinés aux insectes solitaires…
La plupart des hyménoptères qui nichent dans des cavités ne les creusent pas eux-mêmes. Ils occupent plutôt des galeries déjà existantes, dans lesquelles ils construisent leurs nids. Ces galeries sont souvent l'œuvre de certains coléoptères. Par leur activité régulatrice des populations de certains "insectes nuisibles", leur importance écologique et agricole est considérable. Par ailleurs, ils jouent un rôle non négligeable dans la pollinisation.
Dans nos paysages rendus de plus en plus stériles par l'homme,
tout ami de la nature devrait être conscient de la nécessité qu'il y a d'offrir aux insectes des ruches, complémentaires de leur biotope naturel.
Il n'existe pas à proprement parler de règle d'implantation des nichoirs. Il suffit de les placer dans un endroit suffisamment ensoleillé et abrité du vent et de la pluie.

Lieu de suspension : Tonnelles, pergolas, murs, jardins et même balcons (jusqu'au troisième et même quatrième étage). Les ruches doivent rester à l'extérieur même en hiver, car les insectes sortiraient du nid avec la chaleur et périraient.

Occupants : Les hyménoptères comme : abeilles sauvages, guêpes fouisseuses, guêpes sociales et pompiles.

Les succès obtenus : Quel genre de nichoirs est le plus accepté et le plus occupé dépend fortement du paysage et de la végétation qui y pousse. Comme il existe sous nos latitudes près de 600 espèces d'abeilles sauvages, elles posent des exigences microclimatiques très distinctes à leur espace vital. Il en résulte des taux d'occupation différents des divers nichoirs, qu'ils soient en bois, en terre glaise, en roseau ou en béton de
bois. Il est impossible de donner des taux d'occupation. Le mieux est de suspendre différents nichoirs pour les essayer.

Important ! Tous les occupants des nichoirs sont totalement pacifiques et sans danger pour les hommes et les animaux domestiques !
Les gîtes ne nécessitent aucun entretien et n'ont pas besoin d'être nettoyés.
Pages spéciales
Produits
Produits
Protection des insectes
Gamme
Protection des insectes